Derniers sujets
» Recherche cendrier et logo cendrier Maserati 4200
par Catalan Aujourd'hui à 21:51

» promo LARINI
par Catalan Aujourd'hui à 21:46

» Entretien / changement des sondes lambda 4200 gt
par temple christophe Aujourd'hui à 20:50

» Cousine du Trident
par Alexandra54 Aujourd'hui à 9:35

» Garage insolite
par Alexandra54 Aujourd'hui à 9:33

» Maserati Glamour
par Hugo Hier à 20:20

» Hugo de Deauville
par Alexandra54 Lun 10 Déc - 14:51

» Présentation Arnaud, Maserati Ghibli III S Q4
par Alexandra54 Dim 9 Déc - 16:07

» [GranCabrio] Barbie réside en Belgique !
par Alexandra54 Dim 9 Déc - 16:05

» [4-7 juillet 2019] Goodwood Festival Of Speed
par ALFIERI69 Dim 9 Déc - 14:21

» [Vidéos] Maserati International Media Driving Experience
par ALFIERI69 Sam 8 Déc - 15:54

» valise diagnostique Launch Xpro 431 pro
par Steph69 Sam 8 Déc - 12:02

» Le chant du cygne
par rudy Jeu 6 Déc - 19:10

» spyder cambiocorsa quarzo dolomite de Fabrice01
par fabrice01 Jeu 6 Déc - 12:33

» Maserati Levante GTS
par Prudent69 Mer 5 Déc - 11:45

» Nouveau en GS MCV dans le 33
par lili Mar 4 Déc - 3:14

» Restauration Ghibli Cup
par Steph69 Lun 3 Déc - 23:04

» Quattroporte Sport GTS Rosso Fuoco
par Alexandra54 Lun 3 Déc - 15:05

» Pas encore pour demain les nouveautés
par vin'z Lun 3 Déc - 10:53

» Image de la semaine 61
par ALFIERI69 Dim 2 Déc - 20:21

» Granturismo - Usure des pneus.
par Steph69 Dim 2 Déc - 12:02

» P'tit Coeur et sa Gransport Bianco Fuji
par P'tit Coeur Dim 2 Déc - 9:48

» Les vacances d'ALFIERI69 - Episode 4 - Maserati Modène
par SuperFast Ven 30 Nov - 22:24

» Maserati Death Twins
par SuperFast Ven 30 Nov - 22:12

» A la recherche de ma "Précieuse"
par Steph69 Ven 30 Nov - 21:26

» Contrôle technique sur LYON
par Prudent69 Ven 30 Nov - 17:21

» GiGi - Présentation
par GIGI Ven 30 Nov - 16:14

» Double Clés
par Yoyo40 Jeu 29 Nov - 20:26

» Avis suite à la visite d'une 4200 GT à 25 000€
par Prudent69 Jeu 29 Nov - 17:36

» Nouvelle en toute petite Maserati
par Alexandra54 Jeu 29 Nov - 12:44

Facebook


Maserati 4200 Trofeo Light

Aller en bas

Maserati 4200 Trofeo Light

Message par ALFIERI69 le Dim 15 Oct - 0:40

Une Maserati 4200 Trofeo Light a été vendue aux enchères le 23/09/2017 :

Estimation : 125 000 - 185 000 €
Résultat : 274 680 €



Descriptif du véhicule :
aguttes.com a écrit:
2003 - MASERATI 4200 TROFEO LIGHT «SPIRIT OF HOUSTON»
N° de châssis: ZAMBC38B000008940 / Chassis number: ZAMBC38B000008940
Moteur V8 de 4244 cm3 développant 456 chevaux / Engine: 4244cc V8 producing 456bhp
Authentique GT de compétition usine 8 exemplaires produits
Voiture essentielle dans l'histoire Maserati
Maserati Classiche
Historique limpide A genuine works GT racer
Only eight cars built
An essential part of Maserati's history
Maserati Classiche
Clear history
En 1998, Maserati présente son nouveau coupé sportif: la Maserati 3200 GT. Ses lignes sont signées par le bureau de style Italdesign de Giogetto Giugiaro auquel la marque a déjà confié le dessin des modèles Ghibli, Bora et Merak. La 3200 GT s'inscrit comme le premier modèle entièrement étudié et mis au point après la reprise du constructeur au Trident par le Groupe Fiat. Si les critiques sont excellentes aussi bien d'un point de vue esthétique qu'en terme de performances et d'agrément, ses superbes feux boomerang marquant sa signature stylistique mettront un terme prématuré à sa carrière... Non homologués sur le marché américain, la voiture ne peut y être exportée et sera donc remplacée dès 2002 par une voiture étroitement dérivée de la 3200 GT mais plus performante et plus fiable, faisant renouer
Maserati avec le succès.
Première Maserati à recevoir un moteur
Ferrari, La 4200 GT ou Coupé hérite du volcanique du V8 de 4244 cm3 de la Modena développant 390 chevaux, également installé un an plus tôt sur la Maserati Spyder. La voiture va connaitre un succès fulgurant marquant le grand retour de la marque sur le continent américain.
Pour marquer le coup, Maserati décide de se relancer en compétition avec un modèle bien plus affuté et développé pour prendre part aux célèbres 24
Heures de Daytona. Deux concessionnaires
Ferrari/Maserati sont choisis pour faire courir les deux voitures: Washington et Houston. Bien loin des coupés disputant le Trofeo Maserati, les deux Maserati
Trofeo Light construites par l'usine sont totalement revues et voient leur moteur boosté à 430 chevaux à 7000 tr/mn pour un poids de 1 175 kg portant le ratio poids/puissance à 2,73 ch/kg. Répondant à la réglementation FIA-N-GT, elles sont équipées de la transmission Cambiocorsa, de nouvelles suspensions, d'une aérodynamique encore plus efficace et de nouvelles dimensions pneumatiques... le verdict est sans appel: la version Trofeo Light boucle le tour du circuit de Fiorano avec un chrono 5 secondes plus rapide que la version
Trofeo standard! Six autres exemplaires seront construits par la suite pour participer au championnat italien.
Le modèle que nous présentons n'est autre que la célèbre Spirit of Houston du team Risi Competizione qui aux mains d'Anthony Lazzaro, Ralf Kelleners et Matteo Bobby se classera à la 11ème place du classement GT des 24 heures de Daytona 2004. Sans connaitre le moindre incident de course la voiture franchira la ligne d'arrivée à la 26ème place au général, devant la Washington (16ème en GT et 37ème au général).
Il est intéressant de préciser que la Washington continuera le championnat
Grand Am alors que Spirit of Houston sera envoyée à Modène et restera à l'usine jusqu'en 2005, date à laquelle son propriétaire actuel en prendra possession lors d'une vente aux enchères organisée à l'usine Ferrari.
Maserati à l'histoire exceptionnelle, Spirit of Houston est certainement la plus célèbre des huit Trofeo Light produites.
Au-delà de son palmarès, son propriétaire, Maseratiste affirmé aime rappeler qu'elle fut reproduite au 1/43 par BBR mais également lors des 100 ans de Maserati, preuve de son importance pour la marque. Dotée d'un historique limpide, elle est accompagnée de son certificat d'authenticité et de son Maserati Classiche complet ainsi que du libro delle Corse réalisé par l'usine. Dernier détail ayant son importance, elle dispose de son dossier fourni par l'usine et de ses factures d'entretien. On note d'ailleurs qu'en 2008, Italtecnica - le constructeur de la voiture pour l'usine - a procédé à une importante révision qui a également permis d'augmenter la puissance de son moteur de 430 à 456 chevaux. Roulant régulièrement à son volant lors de manifestations privées ou rassemblements en honneur de la marque comme lors de la première édition du concours Chantilly
Arts & Elégance Richard Mille en 2014, son propriétaire avait pris soin de constituer un stock de pièce important pour assurer son bon fonctionnement. Il sera confié à son futur propriétaire (ailerons, jantes, pneus sliks et pluie neufs, échappements d'origine, disques de freins...).
Eligible désormais aux plus prestigieuses épreuves du calendrier historique, cette Maserati Trofeo Light est un ticket d'entrée à Daytona Classic mais aussi au Master Endurance Legends dédiés aux prototypes et GT de 1995 à 2011.
Rare, performante, fiable, belle et facile à prendre en main, la Maserati 4200
Trofeo Light Spirit of Houston est prête à prendre la piste dans les meilleures conditions et pour le plus grand plaisir de son pilote.

Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
ALFIERI69
Admin

Messages : 2898
Date d'inscription : 05/09/2015
Age : 41
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum